BIODIMESTICA

Patrimoine fruitier & légumier des Hauts-de-France et de Wallonie

Dans les départements picards (Aisne, Oise et Somme), de nombreux acteurs, collectivités, privés, associations (l’association I z'on creuqué eun' pomm, l’association Croqueurs de pomme Aumois-Champagne, la pépinière Puille, le Parc naturel régional Oise-Pays de France, le pomologue Patrick Perimony…) œuvrent à la sauvegarde et à la valorisation de leur patrimoine fruitier. Le Centre régional de ressources génétiques (CRRG) a dans le passé prospecté la Thiérache de l’Aisne et conserve donc dans ses collections 159 accessions originaires de Picardie.

Avec la nouvelle région Hauts-de-France, le CRRG étend ses missions de sauvegarde, d’étude et de valorisation sur l’ensemble des Hauts-de-France et notamment le patrimoine picard (la Picardie ne disposant pas d’équivalent « CRRG).

 

Afin d’établir des bases historiques solides sur le patrimoine fruitier picard, des recherches bibliographiques ont été menées en automne 2018 où aucun dépouillement systématique des archives n’a été réalisé, avec en amont une recherche des lieux et sources d’informations documentaires.

  • 47 ouvrages ont été analysés et leur contenu sur les variétés fruitières a été encodé dans un tableau Excel. 1415 références sur des variétés de pommes, 1060 de poires, 87 de prunes, 69 de cerises, 187 de vignes et 5 de noix y sont compilées.
  • Les recherches ont permis de lister les variétés d’obtenteurs de Picardie (20 variétés de pommes, 9 variétés de poires, 1 de prune), et parmi elles, celles conservées de nos jours, et celles non retrouvées et sans doute perdues.
  • Le travail bibliographique a également permis d’identifier des variétés emblématiques, traditionnellement cultivées en Picardie, dont beaucoup sont des variétés « paysannes » d’origine très locale.

Grâce à la collecte de matériel végétal menées en 2017 et 2018 auprès de 7 partenaires picards, des scions de 142 accessions picardes de pommiers ont été conduits en 2018 dans la pépinière du CRRG et ont planté début 2019 dans une nouvelle parcelle du verger conservatoire à Villeneuve d’Ascq. Toutefois, la recherche de variétés fruitières reste à ce jour une priorité dans les terroirs picards où il y a encore un manque de prospections, en particulier :

  • Picardie maritime (Ponthieu, Vimeu, Marquenterre) dans la Somme.
  • Noyonnais, Clermontois, et Pays de Thelle dans l’Oise.
  • Saint Quentinois et Laonnois et Soissonnais dans l’Aisne.

 

275 nouvelles analyses de génotypages d’accessions de pommiers réalisées grâce à l’appel à projets GEVES / CTPS RGP ont permis d’identifier :

  • des accessions picardes uniques, seulement retrouvées en Picardie.
  • des correspondances entre les variétés conservées par le verger conservatoire et celles conservées par les associations et acteurs privés picards, et ainsi par conséquent, d’identifier les variétés communes et les variétés non conservées par le verger conservatoire régional.

 

Enfin, un travail spécifique a été mené sur le patrimoine cidricole des Hauts-de-France en partenariat avec le lycée agricole de Merval, conservatoire des variétés fruitières du Pays de Bray, terroir en partie picard. Les deux journées pomologues au château de Merval ont eu lieu le 17 et 18 décembre 2018 ont rassemblées 10 passionnés du patrimoine fruitier. 100 lots de fruits ont été observés. 48 se sont vues attribuées un nom pomologique avec des références bibliographiques.

Télécharger le rapport

 

Dans les départements picards (Aisne, Oise et Somme), de nombreux acteurs, collectivités, privés, associations (l’association I z'on creuqué eun' pomm, l’association Croqueurs de pomme Aumois-Champagne, la pépinière Puille, le Parc naturel régional Oise-Pays de France, le pomologue Patrick Perimony…) œuvrent à la sauvegarde et à la valorisation de leur patrimoine fruitier.

Prochains évènements

Aujourd'hui aucune variété n'a été mise à l'honneur.