BIODIMESTICA

Patrimoine fruitier & légumier des Hauts-de-France et de Wallonie

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /home/biodimes/www/biodimestica/includes/menu.inc).

Calebasse à la Reine

    Identité

  • Famille: 
    Rosaceae
  • Genre: 
    Pyrus
  • Espèce: 
    Pyrus communis L.
  • Top
  • Variété

  • Patrimoniale: 
    Oui
  • Commerciale: 
    Non
  • Rare: 
    Rare
  • Ancienne: 
    Très ancienne < 1900
  • Top
  • Terroir

  • Région où elle a été retrouvée: 
    Wallonie
  • Terroir où elle a été retrouvée: 
    Hainaut
  • Top
  • Origine

  •  Obtenue vers 1770 par Monsieur Donat Leclercq, jardinier à Tournai, un des premiers obtenteurs belges après Nicolas Hardenpont.

  • Top
  • Description du fruit

  • Forme: 
    piriforme allongée.
  • Oeil: 
    ouvert, assez gros, implanté à fleur du fruit.
  • Pédoncule: 
    très long, de grosseur moyenne, plus large à la base, arqué, implanté en oblique sans cavité avec une protubérance très marquée. Il est souvent dans l'allongement de la pointe du fruit.
  • Epiderme: 
    rugueux de couleur brune sur l'ensemble du fruit.
  • Top
  • Utilisation du fruit

  • Qualité: 
    peut se manger un peu avant maturité ce qui donne un fruit croquant et rafraîchissant, chair blanche, légèrement fondante, légèrement pierreuse au coeur, assez juteuse, acidulé-sucrée, légèrement astringente donnant un arôme ‘vineux’.
  • Date de cueillette: 
    fin-août à début septembre
  • Epoque de consommation: 
    fin août à septembre
  • Top
  • Description de l'arbre

  • Vigueur: 
    moyenne.
  • Charpente: 
    développement élancé.
  • Top
  • Caractéristiques pour la culture

  • Adaptation au porte-greffe: 
    Moyenne à bonne affinité de greffe au cognassier.
  • Epoque de floraison: 
    avril-mai
  • Fertilité: 
    très forte, précoce et régulière, les fruits chutent facilement.
  • Sensibilité aux maladies, aux ravageurs et aux désordres physiologiques: 
    Peu à moyennement sensible à la tavelure sur feuilles et fruits, peu sensible sur bois.
  • Conduite: 
    Conduite traditionnelle en haute-tige mais également toutes formes basses-tiges libres. Jamais observée en palissé mais peut bien s'y prêter (‘U’, palmette ‘Verrier’).
  • Top
  • Remarques

  • Forme de bonnes tiges, pour la production des arbres en pépinière, on greffe au pied (ras de terre). Variété traditionnelle très fertile et encore cultivée en haute-tige dans le Hainaut. Les fruits doivent impérativement être entre cueillis et surveillés de près car ils blettissent facilement à partir du coeur.
  • Top

Recettes

Publications

Evènements

Pas d'évènements mentionnées spécifiquement pour cette variété.