BIODIMESTICA

Patrimoine fruitier & légumier des Hauts-de-France et de Wallonie

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /home/biodimes/www/biodimestica/includes/menu.inc).

Jules d'Airoles

    Identité

  • Famille: 
    Rosaceae
  • Genre: 
    Pyrus
  • Espèce: 
    Pyrus communis L.
  • Top
  • Variété

  • Patrimoniale: 
    Oui
  • Commerciale: 
    Non
  • Rare: 
    Rare
  • Ancienne: 
    Très ancienne < 1900
  • Top
  • Origine

  • Française, obtenue en 1836 par Léon Leclerc de Laval, propagée par M. Hutin, pépiniériste à Laval, et dédiée à Mr Liron d'Airoles. À ne pas confondre avec la variété homonyme ‘Jules d’Airoles’ obtenue en 1857 par le fameux semeur belge François- Xavier Grégoire-Nélis.

  • Top
  • Description du fruit

  • Forme: 
    conique ou piriforme tronquée, un peu allongée, obtuse, assez régulière. Les fruits sont souvent produits en grappes.
  • Oeil: 
    moyen à grand, à sépales dressés, miclos, dans une cavité peu profonde et évasée.
  • Pédoncule: 
    moyen à long, mince, arqué, implanté dans une petite cavité ou le comprime un mamelon prononcé.
  • Epiderme: 
    très lisse, assez épais, d'un jaune verdâtre clair anneau de fine rugosité autour du pédoncule, belle joue lavée de rouge carmin côté exposé au soleil.
  • Top
  • Utilisation du fruit

  • Qualité: 
    chair blanche, après cueillette, chair très ferme, grossière acidulée et astringente mais après plusieurs semaines de conservation, elle devient mifine, juteuse, à saveur bien sucrée et acidulée, légèrement ‘vineuse-tannique’ suivant les années et les endroits.
  • Maturité: 
    fruits à déguster après plusieurs mois de conservation en fruitier bien frais et ventilé.
  • Date de cueillette: 
    début à mi-octobre.
  • Epoque de consommation: 
    fin novembre à janvier.
  • Top
  • Description de l'arbre

  • Vigueur: 
    assez faible.
  • Top
  • Caractéristiques pour la culture

  • Epoque de floraison: 
    juin.
  • Fertilité: 
    <br>bonne à très bonne, les fruits viennent en grappes.
  • Sensibilité aux maladies, aux ravageurs et aux désordres physiologiques: 
    moyennement sensible à la tavelure sur fruits et feuilles mais étonnamment peu sensible sur bois.
  • Conduite: 
    sous toutes formes basses-tiges, buissons ou formes palissées verticales (‘U’, palmette ‘Verrier’).
  • Top
  • Remarques

  • Très bonne variété de conservation. Les fruits sont parfois fort petits. Demande un éclaircissage sévère car fort développement de petits bois. Mais les brindilles courtes doivent être conservées car elles portent les fruits. Préférence pour des sols lourds ; en terrain léger et sec les fruits tombent facilement.
  • Top

Recettes

Publications

Evènements

Pas d'évènements mentionnées spécifiquement pour cette variété.